• Français
  • English
  • Deutsch
  • Italia

Création d’entreprise aux États-Unis

La prise de risque, l’esprit d’entreprendre et l’aventure sont au cœur de l’histoire et de la culture des États-Unis. Aucun autre pays au monde n’illustre mieux ces caractéristiques que celui de l’oncle Sam. Depuis ses débuts les États-Unis sont une terre d’accueil pour celles et ceux qui désirent réaliser leurs rêves.

Naturellement, dans les faits, le pays n’est pas parfait, mais la liberté d’entreprendre qu’il propose et sa forte culture de l’entreprise et de la réussite restent des vérités qui continuent d’attirer des entrepreneurs expatriés venus du monde entier.

Dans ce guide, nous allons évoquer les différents conseils et informations à connaître pour créer une entreprise aux États-Unis, des données économiques du pays à l’ouverture d’un compte bancaire aux USA, en passant par de nombreux autres paramètres.

statue de la liberté aux Etats-Unis

Un cadre de vie agréable

Les États-Unis sont le 3e pays le plus visité au monde derrière la France et l’Espagne. Rien de très étonnant tant le pays possède une très grande variété de paysages, grâce notamment à son immense superficie (3e pays le plus grand au monde).

Ainsi, entre la Californie et la côte est, on trouve quasiment tout aux USA : des forêts de conifères, des montagnes, des canyons, des grands fleuves, des déserts, des plaines verdoyantes, des marécages, une végétation tropicale… De ce fait, les États-Unis offrent un espace touristique très varié où chacun peut trouver ce qui lui plait.

Le pays regroupe également de nombreuses grandes villes qui possèdent chacune leur propre identité : San Francisco, Los Angeles, Chicago, Boston, New York, Miami parmi tant d’autres.

Toutes les activités sont possibles là-bas, que vous désiriez visiter des musées, des villes, effectuer des randonnées, pratiquer des sports d’hiver, participer à des festivals, vous amuser dans des parcs d’attractions… Bref, impossible de s’ennuyer tant il y a de choses à faire, sans oublier que les États-Unis sont également un pays de démesures à l’image de Las Vegas, mais également illustrées par sa vie culturelle. Celle-ci s’exporte à travers le monde entier et se révèle être le précurseur dans bien des domaines.

De plus, les États-Unis profitent d’infrastructures développées et d’un cadre de vie plutôt agréable, même s’il est le pays où les inégalités entre les plus riches et les plus pauvres sont les plus marquées parmi les pays développés.

Première puissance économique au monde

Nous ne vous apprenons rien en indiquant que les USA sont la première puissance économique au monde. En 2018, son PIB s’élève à près de 20500 milliards de dollars, devant l’Union européenne (18750 milliards de dollars) et la Chine (13407 milliards de dollars).

Et même en matière de PIB par habitant, les États-Unis sont le premier grand pays derrière les petits pays riches, mais peu peuplés, avec un PIB par habitant qui atteint environ 62000 dollars.

À ce titre, même si de nombreux observateurs ont tendance à présenter la Chine comme la future première puissance économique, en réalité elle a encore énormément de retard. En effet, il ne faut pas se fier uniquement au PIB, mais prendre en compte de nombreux autres indicateurs.

Et à ce niveau les États-Unis sont encore devant pour longtemps. Aujourd’hui, les plus grandes entreprises internationales qui sont aussi celles qui innovent le plus, sont quasiment toutes américaines.

De plus, au États-Unis, la liberté d’entreprendre est l’un des fondements de la vie économique. Il est facile et rapide de créer une entreprise aux USA. La culture d’entreprise y est très développée et les entrepreneurs bénéficient d’une image très positive par rapport à la France.

L’un de ses autres atouts est la très grande variété de domaines économiques représentés. Même si le pays reste principalement centré le secteur des services (79,5% du PIB), l’industrie est encore présente (19,4%), tandis que les États-Unis sont le premier exportateur de produits agricoles dans le monde.

Automobile, nouvelles technologies (voir notre article sur les GAFAM), santé, services financiers, biens de consommation… la liste est encore très longue, mais dans la plupart des domaines, les USA possèdent au moins une entreprise influente.

Votre nom (obligatoire)
Votre Téléphone
Sujet
Vos besoins
Votre message
ICD Fiduciaries s'engage à respecter la confidentialité de ces informations et à les protéger.

Les avantages de créer une entreprise aux États-Unis

Voici une liste non exhaustive des avantages qu’offrent les USA pour la création d’une société :

  • Économie dynamique et secteurs d’activité variés
  • Très forte culture d’entreprise
  • Infrastructures développées
  • Démocratie avec un système politique stable
  • Système juridique et administratif favorable aux entreprises
  • Multiculturalisme
  • Savoir-faire et recherches les plus développés au monde
  • Marché intérieur important
  • Meilleure visibilité à travers le monde
  • Visionnaire
  • Première destination pour les investisseurs étrangers
  • Cadre de vie agréable

Comment créer votre entreprise aux États-Unis ?

Mettre en place votre stratégie

Dans un premier temps il est essentiel de définir un business plan. À ce titre, il faut étudier le marché américain. À noter qu’il peut exister une grande disparité selon les états. Aussi, en fonction de votre secteur d’activité et du type d’entreprise que vous souhaitez fonder, vous allez devoir cibler les états qui sont les plus appropriés.

Pour définir votre stratégie, nous recommandons de prendre conseil auprès d’un spécialiste comme nous. Il peut s’agir d’un avocat dont la spécialité est le droit des affaires et qui connait bien les États-Unis.

Sachez qu’il existe des sites spécialisés comme le nôtre dont la mission est de vous guider dans la création d’une société aux États-Unis, des choses les plus simples en passant par la juridiction et l’administration plus complexes.

Choisir un statut juridique pour votre société aux États-Unis

Aux États-Unis on compte 4 principaux statuts juridiques parmi une quinzaine de formes possibles :

  • La Partnership : elle nécessite au moins deux associés. Il existe deux types de Partnership : la Limited et la General. Pour la Limited la responsabilité dépend de l’investissement de départ, tandis que pour la General, la responsabilité est divisée en parts égales.
  • La Sole Partnership : équivaut au statut d’auto-entrepreneur. Cette forme convient donc aux travailleurs indépendants. L’enregistrement comme société n’est pas obligatoire. Par contre, la responsabilité de la société est celle du propriétaire.
  • La Corporation : convient pour les entreprises qui souhaitent développer un système d’actionnaires. De ce fait, la responsabilité de l’entreprise et de son propriétaire sont séparées. Par contre, l’entreprise est imposable au niveau de ses profits et au niveau de ses dividendes.
  • La Limited Liability Company (LLC) : un mélange entre la Partnership et la Corporation. Ce statut permet de bénéficier d’une fiscalité plus efficace et d’une responsabilité limitée.

Ouvrir un compte bancaire aux États-Unis

Pour gérer une entreprise aux États-Unis, il convient d’ouvrir un compte bancaire attitré. C’est via ce compte que vont transiter les revenus issus de votre entreprise.

Comme pour la création d’une entreprise, il est possible d’ouvrir le compte à distance, c’est-à-dire d’ouvrir un compte bancaire aux États-Unis en tant que non résident.

Sachez qu’un compte étranger ouvert au nom d’une personne morale (société, association…), n’a pas l’obligation d’être déclaré au fisc

Ouvrir un compte bancaire aux États-Unis est relativement simple et rapide, même lorsqu’on n’est pas résident. Toutefois, il existe une multitude d’établissements bancaires et d’offres. Aussi, mieux vaut vous appuyer sur un intermédiaire spécialisé pour ouvrir un compte bancaire aux États-Unis.

Notez qu’il est possible d’ouvrir un compte bancaire à Porto Rico pour son entreprise située aux États-Unis. Cette solution peut présenter certains avantages, notamment en matière de fiscalité.

Un droit du travail pas toujours évident

On critique souvent l’administration française, mais dans certains cas, l’administration américaine peut aussi se révéler assez encombrante à cause d’un droit du travail contraignant. Et plus particulièrement lorsque votre entreprise possède des salariés.

Prenez le temps de bien vous renseigner sur les assurances nécessaires. Pensez aussi que la juridiction est parfois très différente d’un état à un autre.

Faites-vous aider pour créer votre entreprise aux États-Unis

Nous l’avons déjà évoqué plusieurs fois, mais il est plus facile de créer sa société offshore aux États-Unis en passant par un intermédiaire qui connait bien le domaine.

Adressez-vous aussi à l’ambassade américaine située en France pour obtenir certains renseignements et conseils pour un tel projet. L’ambassade saura notamment vous informer concernant le type de visa nécessaire.

Sur le territoire américain, les réseaux d’entreprises et les organismes d’aide à la création d’entreprise sont nombreux. Et vous pouvez même vous appuyer sur une forte communauté francophone. 

Votre nom (obligatoire)
Votre Téléphone
Sujet
Vos besoins
Votre message
ICD Fiduciaries s'engage à respecter la confidentialité de ces informations et à les protéger.

E-book mockup

Recevez notre ebook contenant toutes nos juridictions

Nos Partenaires

banking partners

Actualités

Les droits de succession sont des impôts déguisés

Comment réduire les frais de succession ?

Suite au décès d’une personne, la répartition du patrimoine est définie par le droit des successions.  Cependant, pour bénéficier de ce patr

Navigation