• Français
  • English
  • Deutsch
  • Italia

Création de société offshore à Gibraltar :

gibraltar offshore

Société offshore à Gibraltar

Gibraltar est situé dans l’extrémité méridionale de l’Espagne.

De par sa situation géographique, ce territoire britannique a une forte potentialité du point de vue stratégique. En effet, elle constitue le point de jonction entre la Méditerranée et l’Atlantique.

La péninsule dispose d’un corps législatif propre qui établit les lois portant sur ses affaires internes. Toutefois, il appartient à Londres de veiller à sa défense, de contrôler la stabilité de son système financier et de coordonner ses liens avec les autres territoires britanniques.

Société Offshore à Gibraltar :

Cette juridiction est membre de l’U.E et est cependant soumise à un statut particulier. En effet, Gibraltar est exempte du régime sur la TVA et est dispensée d’imposition douanière.

De par sa position stratégique, Gibraltar attire beaucoup d’investisseurs. Le territoire dispose en outre, d’infrastructures économiques et sociales largement développées. Différents établissements financiers internationaux, plusieurs organismes d’assurances et sociétés de toutes natures y sont implantés.

La péninsule a une potentialité important dans le domaine de l’import-export. Elle abrite également des sociétés spécialisées dans la sous-traitance d’opérations informationnelles et communicationnelles.

Télécharger des informations détaillées sur la juridiction de Gibraltar :

Créer une société à Gibraltar et bénéficier de 0% d’impôts  :

Gibraltar profite d’une fiscalité avantageuse pour l’activité offshore.

Cette juridiction permet de créer une holding offshore rattachée à des sociétés britanniques, afin de bénéficier de la fiscalité de la juridiction pour ses entités, même situées hors de Gibraltar.

Le « Development Aid Ordinance est la législation pour la fiscalité des sociétés offshore à Gibraltar : elle permet aux sociétés non-résidentes de se bénéficier du statut d’exonération fiscale. Ce dernier leur permet de ne pas payer d’impôts sur le revenu et sur la propriété pendant 25 ans. Gibraltar peut ainsi devenir un paradis fiscal pour les investisseurs internationaux.

L’accès à ces dispositions particulières nécessite :

  • un capital social minimum de 100 GBP,
  • aucune action de la société offshore ne doit être détenue par un résident de Gibraltar,
  • le registre des actions détenues doit rester dans la juridiction,
  • l’entreprise offshore ne doit exercer aucune activité dans le pays,
  • un des administrateurs doit vivre à Gibraltar.

La principale forme de sociétés offshore est la Company Limited by Shares et les holdings offshore installées dans le pays répondent aux normes du régime mère-fille de l’UE 2003/223/EC.

Les holdings offshore bénéficient également d’une exonération de retenue à la source sur les dividendes d’une filiale européenne. Ce type de société offshore vous permet donc de conserver 95% des bénéfices réalisés.

L’anonymat peut est renforcé par la présence d’un Director Nominee et d’un Shareholder Nominee.

 

Grâce à son statut spécial au sein de l’Union Européenne, Gibraltar est un lieu particulièrement réputé pour ouvrir une société offshore. Grâce à une fiscalité douce et, bien entendu, tous les avantages liés à l’Union Européenne, Gibraltar est un havre de paix pour tous les entrepreneurs.

En plus de pouvoir compter sur l’absence de TVA, Gibraltar dispose aussi de nombreux avantages d’un point de vue douanier. De facto, il est ainsi naturel que ce bout de terre non loin de l’Espagne attire des milliers d’investisseurs chaque année.

Dans le même temps, vous pourrez profiter d’un soleil radieux 350 jours par an, et, de la possibilité de créer un compte bancaire offshore en quelques jours. Concernant votre anonymat, Gibraltar est une juridiction qui permet d’agir en toute discrétion, un réel plus pour optimiser fiscalement son patrimoine sans tracas.

E-book mockup

Recevez notre ebook contenant toutes nos juridictions

Nos Partenaires

banking partners

Actualités

26 août 2019

Christine Lagarde nommée présidente de la BCE

La Française Christine Lagarde a été nommée pour prendre la succession de Mario Draghi à la présidence de la Banque centrale européenne (BCE

Navigation