• Français
  • English
  • Deutsch
  • Italia

Création d’une société offshore au Panama :

Panama offshore company

Panama offshore company

Situé à l’extrême sud de l’Amérique Centrale, le Panama partage ses frontières avec la Colombie et le Costa Rica. Le pays est un écrin de verdure à la faune et à la flore abondantes.

Considéré pendant près d’un siècle comme une voie d’eau intérieure américaine, le canal du Panama, autrefois sous contrôle américain, est repassé sous la souveraineté de la république panaméenne, en 1999. Cette voie navigable permet de relier l’océan Atlantique et l’océan Pacifique.

L’économie du Panama est en plein essor, principalement due à des dispositions fiscales très favorables constituant une véritable aubaine que les investisseurs étrangers ont très vite saisie.

Société Offshore au Panama :

Ce n’est pas un hasard si les plus grosses fortunes du globe se bousculent pour investir au Panama ; c’est un paradis fiscal et un véritable refuge pour les investisseurs, où les sociétés offshore au Panama poussent comme des champignons.

Le Panama est le deuxième pays de libre échange au monde après Hong Kong, grâce au canal de Panama. Avec des opérations de transactions exemptes de toutes taxes, ce paradis fiscal a une économie très dynamique.

Le système bancaire est solide et prospère et propose des comptes bancaires offshore.

Panama propose des pavillons de complaisance et l’immatriculation de yacht.

Les types de sociétés au Panama et leurs avantages fiscaux respectifs :

Panama est une destination offshore à considérer pour les activités d’import/export, pétrolières et minières, mais n’est pas adapté pour commercer directement avec l’Europe.

Le pays dispose de la plus grande zone franche d’Amérique, la Colon Free Trade Zone, qui permet de commercer avec une franchise totale de toute imposition.

Les sociétés offshore pouvant être constituées dans cette juridiction sont :

  • la Panama Corporation : pas de capital minimum à libérer lors de la constitution, trois directeurs et au moins un actionnaire.
  • le Panama Limited Partnership : capital social compris entre 2 000 et 500 000 USD, les noms de tous les membres sont inscrits au Registre du Commerce local.
  • l’Individual Limited Proprietorship : responsabilité des actionnaires limitée aux apports.
  • les Panama Trusts : création d’un Trust offshore pour les investisseurs de nationalité étrangère, se référant à un avocat du Panama.
  • la Fondation au Panama : détention de biens mais pas d’activités commerciales.

Soumettez-nous votre projet, nous saurons répondre à vos besoins.

Le Panama, malgré les récentes affaires médiatisées, reste une valeur sûre dans le cadre de l’échiquier mondial du offshore. Créer une entreprise au Panama est un réel plus, car tout est simple et le niveau d’imposition est particulièrement faible. Que vous souhaitiez créer une société offshore, un trust ou encore une fondation, le Panama est une juridiction à la fois bienveillante et « complète » pour les entrepreneurs du monde entier.

Les avantages fiscaux sont nombreux, mais le plus important est de bien délimiter son projet et ses différents objectifs (qualitatifs comme quantitatifs). En ce sens, nos experts dédiés à cette zone de l’Amérique centrale sont à votre entière disposition pour répondre à vos questions, même les plus précises.

Depuis 1999, le Panama a su permettre à bien des gérants de concrétiser leurs projets, et ce, sur le long terme.

E-book mockup

Recevez notre ebook contenant toutes nos juridictions

Nos Partenaires

banking partners

Actualités

22 juillet 2019

Christine Lagarde nommée présidente de la BCE

La Française Christine Lagarde a été nommée pour prendre la succession de Mario Draghi à la présidence de la Banque centrale européenne (BCE

Navigation