• Français
  • English
  • Deutsch
  • Italia
E-book mockup

Recevez un ebook contenant toutes nos juridictions

Partenaires de confiance
banking partners

L’Île Maurice: 129 nouvelles sociétés offshore enregistrées en janvier 2016

L’Île Maurice a enregistré 129 nouvelles Global Business Category 1 (GBC1) au mois de janvier en comparaison avec la situation l’année dernière, selon la Financial Services Commission (F.S.C.). Le nombre de « Live » GBC1, fin janvier a atteint 10 936.

L’Île Maurice

L’Île Maurice

Les sociétés offshore de type GBC1 bénéficient de l’accès aux conventions fiscales internationales. L’Île Maurice a conclu à ce jour près de 43 conventions fiscales internationales.

Cinq conventions sont en cours de ratification. Des négociations avec 17 autres gouvernements sont en cours. Ces conventions internationales permettent d’éviter aux sociétés une double taxation. Elle définisent la résidence fiscale de la société. Les sociétés de type GBC 1 résidentes à l’Île Maurice sont imposables au taux local de 15 % – pouvant être abaissée à 3 %, grâce aux « taxcredits ».

Sans oublier l’absence de taxation au titre des plus-values et l’absence de retenue à la source (withholding tax) concernant les dividendes, les intérêts et les royalties.

Et les vrais gagnants sont :

Pour le premier semestre de l’année 2015, plus de 139 milliards d’USD ont été investis depuis l’Île Maurice l’étranger au titre d’investissements de portefeuille. Ainsi, l’Inde a recueilli le plus d’investissements; 80 % des investissements totaux avec plus de 111 milliards d’USD.

Ensuite viennent les États-Unis, avec 4,8 milliards d’USD investis aux États-Unis et 3,38 milliards d’USD investis en Chine. 5,5 milliards d’USD ont été investis en Afrique.

Date : 07.03.2016.

Posted in Actualités

Actualités

20 août 2017

L’intérêt du shadow banking

À l’heure actuelle, les courbes des indices et les bilans des banques ne suffisent plus à déterminer le risque réel du secteur financier

Navigation