• Français
  • English
  • Deutsch
  • Italia
E-book mockup

Recevez un ebook contenant toutes nos juridictions

Partenaires de confiance
banking partners

Faux billets : les saisies de fausses coupures ont augmenté de 25 % en 2014

D’après les statistiques de l’institution monétaire de Francfort, 838.000 faux billets d’Euros ont été retirés de la circulation l’année dernière, dont 507.000 ont été saisies uniquement pendant le deuxième semestre. Selon les chiffres dévoilés par la Banque Centrale Européenne (BCE), cette hausse faux billets équivaut celle des vrais billets en circulation. En 2013, on avait enlevé 670.000 billets contrefaits de la circulation, ce qui représente une augmentation de 25 % par rapport à 2014.

Alors que l’inflation est proche de zéro dans la zone euro, la contrefaçon progresse abondamment. La BCE a fait la comparaison des seconds semestres 2013 et 2014 et constate une croissance de 44 % des saisis de faux billets sur cet intervalle.

La plupart des faux billets sont de 20 Euros

Compte bancaire offshoreLe billet le plus contrefait est le billet de 20 Euros, dont 60 % d’entre eux ont été appréhendés pendant la seconde moitié de l’année dernière. La raison est simple, d’après les explications du commissaire François Lang, chef de l’Office central de répression du faux monnayage au sein de la direction de la police judiciaire (DCPJ) : Ce billet est celui qui peut être mis en circulation facilement. Le plus souvent, on a tendance à vérifier les billets de 200 ou de 500 Euros. Vient ensuite celui de 50 Euros qui représente 26 %. Les coupures de 5 Euros (1 %) et de 500 Euros (0,5 %) sont plus difficile à falsifier. Les 97,5 % de ces billets ont été récupérés dans les pays de la zone euro.

La BCE lance une nouvelle série de billets en Euros dénommée « Europe » et qui sera plus difficile à contrefaire. Deux coupures ont déjà été effectuées : le 5 € en mai 2013 et le 10 € en septembre 2014. La banque doit dévoiler le nouveau billet de 20 € à la date du 24 février 2015.

En France, il est judicieux de rappeler que la contrefaçon des pièces de monnaie ou des billets de banque des institutions habilitées est sanctionnée de trente ans de réclusion criminelle et d’une amende 450 000 €. Et que la simple tentative est punie des mêmes peines.

Date : 05.02.2015.

Posted in Actualités

Actualités

secteur automobile brexit
24 juin 2017

L'économie de la Grande Bretagne en bonne forme malgré le Brexit

La performance économique dans le secteur de l’industrie automobile est le reflet de la vigueur actuelle de l'économie britannique malgr

Navigation