• Français
  • English
  • Deutsch
  • Italia
E-book mockup

Recevez un ebook contenant toutes nos juridictions

Partenaires de confiance
banking partners

Une amende de 300 000 dollars infligée à Standart Chartered

Il y a environ une semaine, les autorités new-yorkaises et l’établissement bancaire britannique Standard Chartered ont signé un accord sur une amende de 300 000 Dollars. À cette amende s’ajoute la suspension de certaines de ses activités considérées comme à « haut risque » comme le définit d’ailleurs l’accord.

Et ce n’est pas tout car un auditeur procédera à laUne amende surveillance de cette banque britannique pendant environ deux ans. Dénoncée pour manquement aux obligations de surveillance au sein de sa filiale à Hong Kong, Standard Chartered aurait autorisé plusieurs transactions présentant des risques potentiels. De son côté, cette dernière a dû mettre fin à ses « relations avec des clients à haut risque » notamment ceux des Émirats Arabes Unis. Elle s’est également investie aux compensations en Dollar de nouveau client même sans avoir à passer par DFS.

En outre, ce n’est pas la première fois que la banque britannique Standart Chartered a fait l’objet d’une condamnation de la sorte. Rappelons-nous que deux ans auparavant, cet établissement a déjà été puni suite au non-respect des règles d’embargo américaines relatives aux transactions effectuées avec des pays comme l’Iran, la Birmanie, le Soudan et la Lybie.

Date : 08.09.2014

Posted in Actualités

Actualités

20 août 2017

L’intérêt du shadow banking

À l’heure actuelle, les courbes des indices et les bilans des banques ne suffisent plus à déterminer le risque réel du secteur financier

Navigation