• Français
  • English
  • Deutsch
  • Italia
E-book mockup

Recevez un ebook contenant toutes nos juridictions

Partenaires de confiance
banking partners

Quand Nexter laisse tenter par les paradis fiscaux :

Nexter (ancien GIAT), le groupe industriel de l’armement français est aujourd’hui en pleine négociation avec Krauss-Maffei Wegmann, son premier concurrent européen. Appartenant à 100 % à l’Etat français Nexter est spécialisé dans la construction des chars Leclerc.

Paradis fiscauxPour sa part, Krauss-Maffei Wegmann excelle dans la fabrication des chars Léopard et appartient à la famille Bode-Wegmann. L’alliance de ces deux acteurs principaux de l’armement terrestre sera établie dans le cadre d’une holding conjointe, et devrait être fonctionnelle, dès 2015.

En effet, à l’issu de cet accord, Nexter, se transformera en société privée et sera baptisée Kant (KMW and Nexter together). Cette société nouvellement constituée sera détenue à 50 % par l’Etat français et à 50 % par le propriétaire de KMW c’est-à-dire la famille Bode-Wegmann. Jusqu’à la fusion des deux sociétés (programmé dans les trois à quatre ans à venir), Kant sera dirigé en coprésidence franco-allemande.

Toujours selon la négociation, signée le 1er juillet, au ministère de la Défense et en présence du ministre Jean-Yves Le Drian, le siège social de la holding Kant, sera établi aux Pays-Bas. Pour rappel, Pays Bas figure aujourd’hui parmi les destinations qui séduisent bon nombre de multinationales : Starbucks, Apple, Google, Ikea, Microsoft,… Cela vient du fait que ce pays propose une fiscalité avantageuse, en particulier pour les Holdings. Pour beaucoup, le Pays- Bas est même un paradis fiscal !

Toutefois, un problème se pose : l’Etat français a dénoncé plusieurs fois les Pays-Bas. Ce dernier va-t-il alors accepter l’établissement du siège social du nouveau groupe dans son territoire ? Ce n’est pas certain ! Seul l’avenir nous donnera la réponse.

Date : 05.09.2014

Posted in Actualités

Actualités

secteur automobile brexit
26 juin 2017

L'économie de la Grande Bretagne en bonne forme malgré le Brexit

La performance économique dans le secteur de l’industrie automobile est le reflet de la vigueur actuelle de l'économie britannique malgr

Navigation