• Français
  • English
  • Deutsch
  • Italia
E-book mockup

Recevez un ebook contenant toutes nos juridictions

Partenaires de confiance
banking partners

Yahoo change de siège et s’installe en Irlande :

C’est confirmé, Yahoo a décidé de concentrer l’essentiel de ses activités en Irlande.

Avantages fiscaux :Yahoo ! irlande

Ce brusque changement est, sûrement, dû au fait que ce pays offre des conditions de fiscalité très avantageuses, par rapport au reste de l’Europe. Auparavant, d’autres multinationales ont déjà succombé à la tentation. Les utilisateurs de service de Yahoo ont reçu le mercredi 5 février un message annonçant ce changement de localisation. Il y est bien spécifié, qu’à partir du 21 mars, les utilisateurs seront régis par une entité basée à Dublin.

Changement de législation :

Ces dispositions concernent les utilisateurs de toutes les offres Yahoo : Yahoo ! Mail, Yahoo ! Messenger, Flickr, Yahoo ! Meteo…, et les utilisateurs situés au-delà de l’Union européenne, à savoir, ceux du continent africain et ceux du Moyen-Orient. Un changement aussi radical aura sûrement beaucoup d’impacts. En effet, les conditions d’utilisation auxquelles les habitués étaient soumis ont changé. C’est désormais la législation irlandaise qui s’applique pour tout litige concernant l’utilisation des données et des informations personnelles.

De nouvelles conditions d’utilisation :

À ce propos, Yahoo stipule bien qu’il a le droit de stocker, de divulguer et d’accéder à nos contenus et de les partager avec ses filiales, et ce, pour un meilleur service. Les utilisateurs n’ont plus qu’à clôturer leur compte, si ces nouvelles dispositions ne leur plaisent pas. On doit donc s’attendre au fait qu’en cas de réclamation, les tribunaux irlandais sont les seuls compétents. Un représentant du groupe a déclaré que ce changement de siège ne change rien à leurs obligations fiscales à l’échelle locale. Pour les personnes qui désirent se séparer définitivement du groupe, ils avaient jusqu’au 21 mars pour se prononcer.

Il faut dire que cette décision crée beaucoup de contestations de la part des autorités, quand on y ajoute celle des autres multinationales. L’Irlande, représentée par son premier ministre, affirme ne pas être un paradis fiscal et est déterminée à redorer son image au vu des abus des grands groupes.

Date : 14.07.2014

Posted in Actualités

Actualités

secteur automobile brexit
24 juin 2017

L'économie de la Grande Bretagne en bonne forme malgré le Brexit

La performance économique dans le secteur de l’industrie automobile est le reflet de la vigueur actuelle de l'économie britannique malgr

Navigation